Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Séminaires en cours > Entretiens HPS de Paris Diderot

Entretiens HPS de Paris Diderot



Séminaire master Lophiss Paris Diderot/recherche SPHERE, UMR 7219.

Organisation :
Nadine De Courtenay et Ivahn Smadja (Univ. paris Diderot, SPHERE).


Archives : 2014-15, 2015-16, 2016-17, 2017-18



PROGRAMME 2018-2019 : actualisation sur cette page en septembre




PROGRAMME 2017-2018
les vendredis, de 16h15 à 18h15. La salle peut être amenée à changer.
Lisez attentivement les annonces envoyées avant chaque séance.
Université Paris Diderot, bâtiment Halle aux Farines, Esplanade Pierre Vidal-Naquet / rue Françoise Dolto - 75013 Paris. Plan du campus.




Vendredi 10 novembre, salle 434C, Halle aux farines

The Philosopher : A History of Six Types
(Princeton University Press, 2017)

Présenté par l’auteur : Justin Smith (Université Paris Diderot, SPHERE)
Cette présentation sera suivie d’une discussion générale qui sera introduite par David Rabouin.

Résumé :
What would the global history of philosophy look like if it were told not as a story of ideas but as a series of job descriptions—ones that might have been used to fill the position of philosopher at different times and places over the past 2,500 years ? The Philosopher does just that, providing a new way of looking at the history of philosophy by bringing to life six kinds of figures who have occupied the role of philosopher in a wide range of societies around the world over the millennia—the Natural Philosopher, the Sage, the Gadfly, the Ascetic, the Mandarin, and the Courtier. The result is at once an unconventional introduction to the global history of philosophy and an original exploration of what philosophy has been—and perhaps could be again.
By uncovering forgotten or neglected philosophical job descriptions, the book reveals that philosophy is a universal activity, much broader—and more gender inclusive—than we normally think today. In doing so, The Philosopher challenges us to reconsider our idea of what philosophers can do and what counts as philosophy.



Vendredi 1er décembre, salle 470E, Halle aux farines

Savoir médical, maladie et philosophie (XVIIIe-XXe siècles) : Actualité de la pensée de Roselyne Rey
(Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2016)

Présenté par l’un des directeurs : Éric Hamraoui (Conservatoire national des arts et métiers)

Résumé :
Ce livre s’interroge sur le rôle joué par les dictionnaires depuis le XVIIIe siècle, aussi bien au niveau de la transmission et de l’invention du savoir médical que de la transformation du regard porté sur la réalité institutionnelle et humaine de l’activité de soin et de l’action thérapeutique. Au-delà de la volonté d’élaborer la doctrine médicale officielle d’une époque, la publication des dictionnaires devient l’occasion de débats parfois âpres entre les tenants des différentes doctrines ou théories médicales. Mais ces textes sont non seulement un creuset d’invention théorique et d’appréciation des mutations à l’oeuvre dans la pensée thérapeutique au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, mais également l’instrument d’une quête de définition des modalités optimales de l’application des remèdes et le foyer opérateur de révisions terminologiques. Du point de vue de l’histoire des idées, Savoir médical, maladie et philosophie montre en quoi la pensée des philosophes - matérialistes, vitalistes, sensualistes, etc. -, tout en fournissant les cadres d’élaboration de la pensée médicale de l’époque, se trouve en retour influencée, voire transformée par celle-ci, comme dans l’Idéologie. Dans la mesure où les auteurs du présent ouvrage opèrent de fréquents renvois à l’oeuvre de Roselyne Rey (1951-1995), ouvrant un vaste champ de recherche à la croisée de l’histoire des sciences de la vie, de la médecine, de l’histoire des idées et de la pensée philosophique, celui-ci pourrait constituer un premier pas destiné à structurer ce domaine et susciter son exploration future.



Vendredi 2 février 2018, salle 470E, Halle aux farines

Individuals Accross the Sciences
(Oxford University Press, 2015)

Présenté par les directeurs : Alexandre Guay (Université catholique de Louvain) & Thomas Pradeu (CNRS, CIRID)

Résumé :
What are individuals ? How can they be identified ? These are crucial questions for philosophers and scientists alike. Criteria of individuality seem to differ markedly between metaphysics and the empirical sciences - and this might well explain why no work has hitherto attempted to relate the contributions of metaphysics, physics and biology on this question. This timely volume brings together various strands of research into ’individuality’, examining how different sciences handle the issue, and reflecting on how this scientific work relates to metaphysical concerns. The collection makes a major contribution to clarifying and overcoming obstacles to the construction of a general conception of the individual adequate for both physics and biology, and perhaps even beyond.



Vendredi 2 mars, salle 470E, Halle aux farines

Iris Runge. A Life at the Crossroads of Mathematics, Science, and Industry
(Springer Basel, 2012)

Présenté par l’auteur : Renate Tobies (Institut für Geschichte der Medezin, Naturwissenschaften und Technik, Jena)

Cette présentation sera suivie d’une discussion générale ouverte par Marie-Josée Durand-Richard où pourront se croiser les réflexions de chercheurs et d’étudiants s’intéressant à des disciplines, des périodes historiques et des approches différentes.

Résumé :
This book concerns the origins of mathematical problem solving at the internationally active Osram and Telefunken Corporations during the golden years of broadcasting and electron tube research. The woman scientist Iris Runge, who received an interdisciplinary education at the University of Göttingen, was long employed as the sole mathematical authority at these companies in Berlin. It will be shown how mathematical connections were made between statistics and quality control, and between physical-chemical models and the actual problems of mass production. The organization of industrial laboratories, the relationship between theoretical and experimental work, and the role of mathematicians in these settings will also be explained. By investigating the social, economic, and political conditions that unfolded from the time of the German Empire until the end of the Second World War, the book hopes to build a bridge between specialized fields – mathematics and engineering – and the general culture of a particular era. It hopes, furthermore, to build a bridge between the history of science and industry, on the one hand, and the fields of Gender and Women’s Studies on the other. Finally, by examining the life and work of numerous industrial researchers, insight will be offered into the conditions that enabled a woman to achieve a prominent professional position during a time when women were typically excluded from the scientific workforce.



Vendredi 6 avril, salle 470E (Halles aux farines)

Introduction à la philosophie des sciences médicales
(Hermann, 2017)

Présenté par l’auteur : Maël Lemoine (Université de Tours)

Cette présentation sera suivie d’une discussion générale ouverte par Céline Lefève où pourront se croiser les réflexions de chercheurs et d’étudiants s’intéressant à des disciplines, des périodes historiques et des approches différentes.

Résumé :
En France, l’épistémologie de la médecine est facilement réduite à l’étude du magistral essai de Canguilhem, Le normal et le pathologique. Toutefois, ce livre publié il y a plus de soixante-dix ans ne reflète plus l’état des sciences médicales contemporaines, ni celui des débats poursuivis par les philosophes des sciences depuis. Le présent livre, premier du genre en langue française, a pour ambition d’introduire le lecteur à la philosophie des sciences médicales. Ses dix chapitres initieront le lecteur aux débats qui l’agitent, sans que soient requises des connaissances philosophiques ou médicales préalables. Il répond à la fois à la demande de médecins en quête d’une philosophie qui leur parle de leur discipline et de leurs pratiques, et de philosophes à la recherche d’un guide dans ce champ morcelé et dominé par la philosophie d’expression anglaise.