Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Séminaires des années précédentes > Séminaires 2014–2015 : archives > Penser la diversité humaine : histoire, sciences et philosophie 2014–2015

Axe Histoire et philosophie de le médecine

Penser la diversité humaine : histoire, sciences et philosophie 2014–2015

JPEG

Séminaire (Centre Georges Canguilhem (Institut des Humanités de Paris)/SPHERE, Université Paris Diderot)
organisé par Claude-Olivier Doron (Mcf, Université Paris Diderot, SPHERE & Centre G. Canguilhem)
et Justin Smith (Pr, Université Paris Diderot, SPHERE).



PRESENTATION

La question de la « diversité humaine » sous toutes ses formes (culturelles, ethniques, biologiques etc.) se trouve, pour le meilleur comme pour le pire, au cœur de l’actualité ; que ce soit pour être célébrée, comme une valeur et comme une chance dans un monde mondialisé et métissé ; ou pour être dénoncée, suscitant crispations, tensions et replis identitaires. L’objectif de ce séminaire est de l’aborder tout autrement et avec pleine conscience des limites que nous nous imposerons. Il s’agira de se concentrer ici sur les savoirs, les concepts et les techniques qui, au long de l’histoire et jusqu’à aujourd’hui, ont été élaborés pour penser et caractériser cette diversité dans ses dimensions « physiques », « naturelles » ou « biologiques », inscrites dans les corps et dans les processus vitaux. On s’efforcera d’aborder cette question, au cours des diverses séances, à travers une multiplicité de points de vue : historique, philosophique mais aussi du point de vue de l’anthropologie et de la sociologie des sciences. Il s’agira surtout d’étudier, sur le long terme et jusqu’à l’actualité la plus immédiate, l’histoire des concepts (« variétés », « races », « clines », « polymorphismes » etc.) et des disciplines (de l’anthropologie physique à la génétique des populations) qui ont été mobilisés pour décrire et penser le problème de la « diversité humaine » sous un angle naturel.


Ce thème général sera décliné chaque année en sous-thèmes plus déterminés. Pour l’année 2014-2015, nous conserverons cependant une dimension introductive volontairement plus large. Le séminaire sera composé de 7 séances dont la majorité réunira deux intervenants et durera trois heures.


Vers l’année en cours

PROGRAMME 2014-2015 : séances le mardi, 17:00 – 20:00, normalement salle 888C, 8e étage, bâtiment C des Grands Moulins, Université Paris Diderot, 5, rue Thomas Mann – plan d’accès.


PDF - 1 Mo


3 mars

 :: Penser la diversité humaine : quelques enjeux conceptuels

  • Justin Smith (Univ. Paris Diderot, SPHERE)
    Espèces, races et ’natural kinds’ : pourquoi la race ne peut pas être intégrée dans le système de logique millien ?
  • Claude-Olivier Doron (Univ. Paris Diderot, SPHERE & Centre Canguilhem)
    « L’homme contraire et dissemblable à soi-même ». Le modèle de l’altération comme grille d’analyse des savoirs sur la diversité humaine.


10 mars
 :: Pensée scolastique et diversité humaine

  • Maaike Van der Lugt (Université Paris Diderot/ ICT)
    Unicité du genre humain et le statut des naissances monstrueuses dans la pensée scolastique (XII-XIVe siècles).
  • Jean-Claude Laborie (Université Paris Ouest-Nanterre)
    De l’école de Salamanque à José d’Acosta, monogénisme et colonisation, l’histoire d’un compromis.


31 mars

  • Nélia Dias (Université de Lisbonne)
    La préservation de la biodiversité comme valeur.


12 mai !!! séance annulée !!!
 :: Le savoir biologique sur la diversité humaine au XXe siècle

  • Veronika Lipphardt (Max Planck Institute for the History of Science)
    Population genetics and the knowledge on human variations in the XXth century. (à confirmer)
  • Claude-Olivier Doron (Université Paris Ouest-Nanterre)
    Le concept de « race » et son évolution dans l’hémotypologie et l’hématologie géographique française : Ruffié et Bernard.


19 mai
 :: Le problème de la diversité humaine au XVIIIe siècle : histoire naturelle de l’homme et politique

  • Staffan Müller-Wille (University of Exeter/ Max Planck Institute for the History of Science)
    Human Diversity in the Eighteenth Century : What Exactly Changed and Why ?
  • Silvia Sebastiani (CRH-EHESS)
    La Grande-Bretagne, le singe et l’homme. Débats autour de l’esclavage dans les années 1770.


26 mai

  • Carole Reynaud-Paligot (NYU Paris/CRHXIX)
    L’anthropologie physique et le problème de la diversité des races humaines à la fin du XIXe siècle.


2 juin
 :: Actualité et enjeux des savoirs sur les polymorphismes génétiques

  • Amade M’Charek (Universiteit van Amsterdam)
    Race and the Return of the Phenotype : The case of forensics.
  • Marianne Sommer (Universität Luzern)
    Building population-specific trees : From blood-group to genome-wide analysis of modern human phylogeny.





Université Paris Diderot, bâtiment des Grands Moulins, esplabnade Pierre Vidal-Naquet, 75013 Paris.
Plan d’accès. RER/Métro : Bibliothèque François-Mitterrand Bus : 89, 62, 64, 325