Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Séminaires des années précédentes > Séminaires 2016-2017 : archives > Sciences et philosophie de l’Antiquité à l’Age classique 2016–2017

Sciences et philosophie de l’Antiquité à l’Age classique 2016–2017

Séminaire du Centre CHSPAM


Année en cours
Archives : 1996-2008, 2008-2009, 2009-2010,
2010-2011, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014,
2014-2015, 2015-2016.



PROGRAMME 2016-2017 : séances mensuelles, le jeudi, 10:00 – 18:00, en salle Malevitch, 483A, Université Paris Diderot, bâtiment Condorcet, 10 rue Alice Domon et Léonie Duquet, 75013 - Paris (plan).


Certaines thématiques, certaines de ces dates sont néanmoins susceptibles de changement.
JPEG
Date Thématique Organisé par
2016
20/10 Place de l’étrange, du surprenant, de l’inexplicable dans le corpus des textes médiévaux en langue arabe, persane et latine (1) : L’examen de l’attitude des savants M. Katouzian-Safadi
10/11 L’identification des auteurs des textes anonymes médiévaux (2) : méthodes, enjeux et résultats de la critique d’attribution S. Di Donato
15/12 De l’imbrication des points de vue physique et mathématique dans les textes arabes d’astronomie théorique G. Loizelet
2017
2/02 Le Liber de bona fortuna dans la culture textuelle latine (XIIIe – XVIIIe siècles) V. Cordonier
9/03 Astrologie & philosophie aristotélicienne G. Freudenthal
27/04 Les rapports entre Phys. VII et Phys. VIII dans les traditions grecque, arabe et latine C. Cerami
8/06 Seconds Analytiques !! reporté en 2017-18 !! P. Pellegrin

20 octobre, 9:00 – 18:00
Place de l’étrange, du surprenant, de l’inexplicable
dans le corpus des textes médiévaux
en langue arabe, persane et latine
(1) :

L’examen de l’attitude des savants


Organisation : Mehrnaz Katouzian-Safadi (CNRS, SPHERE – CHSPAM)


Dans les textes ayant attrait à la Physique et/ ou aux Sciences de la Vie, de nombreux domaines sont abordés où les savants médiévaux ne peuvent pas apporter des explications selon leurs concepts aux phénomènes observés. Quelques exemples peuvent être cités :
– les diverses guérisons par intermédiaire ou non de thérapie médicamenteuse.
– le comportement animal : sa reproduction, ses mues, ses métamorphoses, ses adaptations.
– l’existence des phénomènes, ou des êtres étranges décrits par des voyageurs ou des personnes dignes de confiances
– l’attraction, le rejet des corps, les poids et les mesures.
Au cours de chaque exposé, nous souhaitons dans un premier temps, décrire un phénomène observé (comportement animal, observation curieuse, qualité de plante…) et souligner le caractère étonnant en relation avec les connaissances ou l’expérience vécue. Dans un second temps, nous aimerions examiner l’attitude du savant face à ce phénomène : comment le décrit-il ? Sa position face à une « causalité » éventuelle à proposer ? Les réactions des savants pourraient varier entre un rejet ou une acceptation du phénomène. Au cours de cette journée nous nous intéressons aux diverses attitudes que les savants adoptent face à ces phénomènes. Cette première journée tente uniquement de recenser ces attitudes sans en faire des catégories de pensée.
PDF - 248.7 ko
  • Ahmed Aarab (Pr, Faculté des Sciences et des Techniques, Tanger)
    The attitude of Ğāḥiẓ (d. 868) towards certain zoological phenomena.
  • Meyssa Bensaad (Chercheur associé, CNRS, SPHERE–CHSPAM)
    L’extraordinaire ’ordinaire’ chez al- Ğāḥiẓ (776-868) : la notion de ʽağīb (étonnant ou merveilleux) dans le Kitâb al-Hayawân.
  • Younes Karamati (Department of History of Science, Tehran University)
    The oldest texts of abdāl or substitute drugs and des equivalences between remedies.
  • Mehrnaz Katouzian-Safadi (CNRS, SPHERE – CHSPAM)
    Le thérapeute entre les logiques du corps et la médication : quelques propositions du médecin Rāzī (m. 925) sur les vertus et les propriétés des remèdes.
  • Kaouthar Lamouchi-Chebbi (Doctorante, Univ. D. Diderot - P7, & enseignante, Université de la Manouba, Tunis)
    Discussions autour de la génération spontanée dans Kitāb-al-Ḥayawān de Ğāḥiẓ.
  • Philippe Lherminier (Professeur et secrétaire de la Société zoologique de France, vice-président de la Société de Mythologie Française)
    Le Livre des animaux d’Isidore de Séville (m. 636), la déroute de la science ou mode de pensée ?
  • Fatemeh Mehri (Academy of Persian Language and Literature, Tehran)
    Les préfaces des Ağaib-nāmeh’ (les écrits sur les faits étonnant) : discussion sur l’écriture et le thème de « propriété ».
  • Philippe Provençal (Muséum d’Histoire Naturelle du Danemark)
    ’Abd al-Latīf al-Bagdādī, ses observations minutieuses et le paradigme de l’époque classique.
  • Sabine Rommevaux-Tani (CNRS, SPHERE)
    Expériences de pensée et recours aux experimenta dans un texte de philosophie naturelle anonyme du XIVe siècle, le De sex inconvenientibus.



10 novembre

L’identification des auteurs des textes anonymes médiévaux (2) : méthodes, enjeux et résultats de la critique d’attribution


Organisation : Silvia Di Donato


La deuxième séance de la journée d’étude consacrée à L’identification des auteurs des textes anonymes médiévaux : méthodes, enjeux et résultats de la critique d’attribution, se déroulera autour de la conférence du Professeur Shlomo Sela (Université Bar Ilan).
La matinée vise la discussion autour des outils de la recherche, des différentes approches méthodologiques et des spécificités de genres littéraires et textuels divers.

  • 10:00 Shlomo Sela (Pr, Université Bar Ilan)
    Who wrote Seder Tiqun Tequfot and Liber de Nativitatibus, two mysterious astrological treatises ?
  • 11:15 Silvia Di Donato (CNRS, SPHERE)
    L’identification des traducteurs renaissants de l’œuvre d’Averroès : le cas du Grand commentaire sur les Seconds analytiques.



15 décembre, 9:00 – 17:30

De l’imbrication des points de vue physique et mathématique dans les textes arabes d’astronomie théorique


Organisation : Guillaume Loizelet

  • 9:30 Guillaume Loizelet (Université Paris Diderot, SPHERE)
    Astronomie physique et astronomie mathématique, exemples tirés du Qānūn al-Masʿūdi d’Al-Bīrūnī.
  • 10:45 – 12:00 María-José Parra-Pérez (Bayerische Akademie des Wissenschaften in Munich)
    The cosmological outlines in the Almagest as a topic among late Persian commentators - Observations from backstage of making a "Catalogue of Arabic Ptolemaic Manuscripts"
  • 14:00 Amir Mohammad Gamini (Institute for the History of Science, University of Teheran)
    Natural philosophy and planetary models : Ibn Rushd, Ibn al-Haytham and their followers.
  • 15:15 Erwan Penchèvre (SPHERE)
    La Lune chez Ptolémée, à Maragha, et chez Ibn al-Shatir.
  • 16:30 Discussion générale



2 février 2017, 9:30 – 16:00

Le Liber de bona fortuna dans la culture textuelle latine (XIIIe – XVIIIe siècles)


Organisation : Valérie Cordonier

Le moyen âge et l’Âge classique sont traversés par le concept de fortuna. Dans cette histoire, il apparaît qu’un rôle important a été joué par le Liber de bona fortuna (combinant deux chapitres des Magna moralia et de l’Ethique à Eudème ). Ce traité, élaboré au début des années soixante du XIIIe siècle, s’écarte des traditions existantes du monde latin en définissant la bonne fortune comme un impetus résultant d’une nature irrationnelle ou d’une inspiration divine. Par sa structure, il met en œuvre de nombreuses questions d’éthique, de théologie et de philosophie naturelle. En réunissant des spécialistes d’auteurs où se perçoivent des traces de cet opuscule, il s’agira de reconstituer les discussions conduites à partir de lui ou à son propos dans divers contextes, et de mettre en relief des aspects de la culture textuelle des XIIIe–XVIIIe s.

PDF - 241.4 ko
  • 10:00 Alain Boureau (GAS, EHESS, Paris)
    Un coup de dés parfois abolit le hasard… Nicole Oresme et le rejet de la fortune.
  • 11:00 – 12:00 Matthias Roick (Univ. Göttingen & Volkswagen Stiftung)
    A l’aube de la Réforme : Konrad Wimpina et le Liber de bona fortuna.
  • 13:00 Hans-Joachim Dethlefs (Chuo University, Tokyo)
    Les caprices de la fortune, entre destin volage et humeur esthétique à l’époque de Vasari.
  • 14:00 Tommaso De Robertis (Univ. degli Studi di Parma)
    Bene fortunatus est sine racione habens impetum. Traces du Liber de bona fortuna dans la Florence de Machiavel.
  • 15:00 – 16:00 Frauke Kurbacher (Bergische Univ., Wuppertal / Freie Univ., Berlin)
    Le destin de la "fortune", ou "chance extraordinaire" — réflexions sur les conditions et les possibilités des représentations du bonheur au XVIIIe siècle.


Avec la participation de Beatrice Delaurenti (GAS, EHESS, Paris)




9 mars , 9:30 – 16:00

PDF - 253.3 ko
Astrologie & philosophie aristotélicienne


Organisation : Gad Freudenthal

  • 9:30 Accueil et café

I. 10:00 – 13:00 Président, Jean-Marc Mandosio

  • Reimund Leicht (IIAS, Jerusalem)
    Al-Kind’s and Abu Ma’shar’s aristotelician defense of astrology and its influence in the later Middle Ages.
  • Y. Tzvi Langermann (Bar Ilan University, Ramat Gan)
    Maimonides’s world history —reverberations with / of universal astrology ?
  • David Lemler (Univ. de Strasbourg)
    Le rôle de l’astrologie dans l’exégèse de quelques disciples de Maïmonide.

II. 14:30 – 16:30 Présidente, Resianne Fontaine

  • Nicolas Weill-Parot (SAPRAT, EPHE)
    Henri de Langenstein, la critique de l’astrologie et ses enjeux philosophiques.
  • Racheli Haliva (Maimonides Centre for Advanced Studies, Univ. de Hambourg)
    Reconstructing the astrologer’s arguments in the third treatise of Isaac Polqar’s Ezer ha-Dat (14th century).

III. 16:45 – 17:45 Présidente, Barbara Obrist

  • Gad Freudenthal (CNRS, IEAS, Nantes, & SPHERE)
    Astrology as a Probabilistic Science : Gersonides (1288-1344).



27 avril , 9:30 – 16:00

PDF - 414.4 ko
Les rapports entre Phys. VII et Phys. VIII
dans les traditions grecque, arabe et latine


Organisation : Cristina Cerami


  • 9:00 accueil et présentation
  • 9:30 Andrea Falcon (Concordia Univ.)
    The reception of Physics VII in the Greek and Latin traditions : an overview.
  • 10:00 Mai-Lan Boureau (Université Paris-Sorbonne, Centre Léon Robin)
    Physique VII et la tradition textuelle grecque
  • 10:45 Tiziano Dorandi (CNRS, Centre Jean Pépin)
    Réponse à Mai-Lan Boureau.
  • 11:00 – 11:30 Discussion
  • 11:45 Ruediger Arnzen (Ruhr-Univ. Bochum)
    L’articulation des livres VII et VIII de la Physique selon Ibn Bāǧǧa.
  • 12:30 – 13:00 Discussion
  • 14:30 Farah Cherif Zahar (Centre Léon Robin)
    Physique I et VIII chez Ibn Bajja
  • 15:15 David Wirmer (Univ. de Cologne)
    Réponse à Farah Cherif Zahar
  • 15:30-16:00 Discussion









*
Calculer votre itinéraire avec le site de la RATP

Metro : lignes 14 et RER C, arrêt : Bibliothèque François Mitterrand ou ligne 6, arrêt : Quai de la gare. Bus : 62 et 89 (arrêt : Bibliothèque rue Mann), 325 (arrêt : Watt), 64 (arrêt : Tolbiac-Bibliothèque François Mitterrand)