Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Publications > Grandes éditions > Averroès. Commentaire moyen à la Rhétorique d’Aristote

Averroès. Commentaire moyen à la Rhétorique d’Aristote






Introduction générale, édition du texte arabe, traduction française, commentaire et tables par Maroun Aouad




Pour les philosophes arabes de tradition aristotélicienne, la rhétorique est le principal instrument de communication dans la cité. Permettant aux philosophes de s’adresser au reste des citoyens, gouvernants inclus, aux gouvernants de diriger les citoyens et aux citoyens de communiquer entre eux, elle donne les règles d’un discours d’ordre logique, mais d’une logique accessible à tous. Elle comporte une théorie du style. N’ayant pas d’objet spécifique, elle couvre tous les domaines de la connaissance et aborde, selon un point de vue qui lui est propre, aussi bien la métaphysique que la psychologie, l’éthique ou la politique. Le droit envisagé suivant ses différentes sources, la loi naturelle, la loi positive et la Loi révélée, est l’objet de sa part d’une attention spéciale.


Averroès (520-595/1126-1198), philosophe et grand cadi de Cordoue, recueille et développe cet héritage dans son commentaire continu à la Rhétorique d’Aristote. C’est ce monumental traité de philosophie médiévale qui est mis ici à la disposition du public non arabisant et arabisant de façon à ce que puissent y avoir un accès rapide et facile non seulement ceux qui s’occupent de la doctrine rhétorique dans son ensemble, mais aussi ceux qu’intéresse tel ou tel secteur particulier du savoir.



 :: Vrin
 :: Collection Textes et traditions
 :: 1704 p.