Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Publications > Ouvrages parus > Vers une pharmaceuticalsiation de la société ? Le médicament comme objet social

Vers une pharmaceuticalsiation de la société ? Le médicament comme objet social

JPEG






Johan Collin, Pierre-Marie David, (dir.)







Auteurs : Fanny Chabrol, Johanne Collin, Pierre-Marie David, Marilou Gagnon, Gabriel Girard, Fany Guis, Adrian Guta, Loes Knaapen, Larissa Kojoué Kamga, Pascale Lehoux, Marcelo Otero, Caroline Robitaille, Noémi Tousignant



Au moment où le médicament dépasse les frontières nationales et celles de la médecine thérapeutique, il est essentiel de s’interroger sur les nouveaux espaces sociaux dont il redéfinit les limites. Cet ouvrage présente les effets sociaux du médicament à partir du brouillage et du déplacement de trois de ces frontières, celles entre le normal et le pathologique, entre l’inclusion et l’exclusion sociale, entre la nature et la culture.

L’extension du domaine pharmaceutique s’est réalisée de manière inédite à l’échelle planétaire par la diffusion des médicaments et des essais cliniques, mais aussi sur les plans plus quotidiens et individuels de la vie sociale  : travail, relations sexuelles, réussites scolaires. L’élargissement de l’usage des médicaments et les usages non médicaux montrent aujourd’hui combien le médicament échappe au seul contrôle médical. Le terme «  pharmaceuticalisation  » désigne précisément la façon dont des moments de la vie deviennent des opportunités pour l’industrie pharmaceutique.

Le médicament est toutefois, comme le montrent les contributions de cet ouvrage, plus complexe qu’un simple objet pharmaceutique. Il est plus particulièrement analysé dans ce livre comme un objet permettant de faire évoluer non seulement les frontières du normal et du pathologique, mais aussi celles de l’inclusion et de l’exclusion sociale, sans nécessairement passer par le pouvoir médical. L’évolution technologique de ces dernières années et les effets matériels du médicament invitent également à étudier comment celui-ci contribue à faire évoluer la frontière entre nature et culture. Les textes rassemblés dans cet ouvrage, issus de l’anthropologie, de l’histoire et de la sociologie, présentent ces nouvelles frontières du médicament comme objet social dans les sociétés du Nord ou du Sud, à partir de problèmes liés à la santé mentale, au tabagisme, au VIH ou au cholestérol.


– Johanne Collin, sociologue et historienne, est professeure titulaire à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Elle est directrice de l’axe Médicament et santé des populations de la Faculté de pharmacie et directrice du groupe de recherche sur le Médicament comme objet social (MÉOS).
Pierre-Marie David est sociologue et pharmacien. Il est actuellement chercheur postdoctoral à l’Université Paris Diderot (CNRS, SPHERE). Il est également chargé de cours à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et chercheur associé au MÉOS



 :: Presses de l’Université du Québec
 :: Collection "Problèmes sociaux et interventions sociales"
 :: 294 p.
 :: ISBN 978-2-7605-4558-8
 :: 2016



TABLE DES MATIERES [feuilleter l’ouvrage] [Télécharger la table des matières détaillée]



Introduction

  • Aux frontières du médicament
    Johanne Collin et Pierre-Marie David

PARTIE 1
Psychotropes et usages élargis du médicament

  • De l’ère du Valium à celle du Prozac : publicité sur les médicaments psychotropes et pharmaceuticalisation
    Johanne Collin et Marcelo Otero
  • Les psychostimulants dans l’espace virtuel : un autre regard sur la pharmaceuticalisation
    Caroline Robitaille

PARTIE 2
Accès aux médicaments et transformations sociales

  • Les paradoxes de la pharmaceuticalisation de la santé publique en Afrique : les hépatites virales au Cameroun dans le sillon du VIH/sida
    Fanny Chabrol
  • L’inclusion sociale et politique des LGBT dans la lutte contre le VIH/sida au Cameroun : vers une citoyenneté thérapeutique ?
    Larissa Kojoué Kamga

PARTIE 3
Régulations du médicament et participations citoyennes

  • Un devoir citoyen ? La qualité du médicament entre privé, public et global au Sénégal
    Noémi Tousignant
  • Mobilisation des patients et réglementation pharmaceutique : la performance de la participation publique à la FDA
    Loes Knaapen et Pascale Lehoux

PARTIE 4
Le médicament comme prévention

  • Cholestérol, statines et prévention : apogée et chute de médicaments miracles
    Pierre-Marie David
  • « La pilule qui change tout » ? Analyse des débats québécois autour de la prophylaxie préexposition du VIH
    Gabriel Girard

PARTIE 5
Moralisation : le déplacement des responsabilités autour du médicament

  • Déplacement des normes et responsabilités autour du traitement contre le VIH : le cas de la charge virale communautaire
    Marilou Gagnon et Adrian Guta
  • De la cigarette à la E-cigarette : figures tabagiques entre vice et maladie
    Fany Guis