Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Membres > Pages personnelles > GUILLERMAIN Clémence

GUILLERMAIN Clémence

(Clémence Herzog)



Doctorante, Université de Paris, laboratoire SPHere

Membre du bureau de la Plateforme Nationale de recherche sur la fin de vie

Correspondante du GIS ILVV pour SPHere

Me contacter



- Cursus
- Thèse
- Publications
- Communications


CURSUS



Depuis septembre 2018 : Doctorante en philosophie des sciences sous la direction de Marie Gaille, DR2 CNRS en philosophie. Intitulé de la thèse : "Le vieillissement : notion d’interface entre biologie et approche fondée sur l’expérience humaine ? Analyse épistémologique et éthique". Thèse financée par une bourse AMX (École Polytechnique).


2017-2018 : Master 2 LOPHISS. ENS Ulm - Université Paris-Diderot. Intitulé du mémoire de master : "Enquête prospective : Quelle conception du vieillissement pouvons-nous formuler à la lumière du savoir biologique contemporain sur le vieillissement et la mort ?". Mémoire réalisé sous la direction de Marie Gaille.


2016-2017 : Master 2 Génétique. Magistère européen de Génétique, Université Paris-Diderot.


2013-2017 : École Polytechnique (cursus ingénieur polytechnicien)




THESE



Titre de la thèse : Le vieillissement : notion d’interface entre biologie et approche fondée sur l’expérience humaine ? Analyse épistémologique et éthique.


Mon sujet de recherche, qui s’appuie sur une démarche épistémologique et conceptuelle, porte sur les représentations du vieillissement construites et véhiculées en sciences du vivant et en clinique.

Il s’agit d’appréhender les orientations de la recherche contemporaine sur le vieillissement et la survenue de la mort en biologie et de confronter ce que de telles orientations disent du vieillissement avec l’expérience vécue du vieillissement.

D’un point de vue méthodologique, mon travail s’appuie sur une revue de la littérature en biologie, éclairée par ma formation initiale dans cette discipline, mais aussi par la réalisation d’un "terrain" d’observation dans une UMR spécialisée du domaine, ainsi que par une série d’entretiens réalisés auprès de biologistes dont les recherches portent sur le vieillissement.

Par ailleurs, la signification vécue du vieillissement est appréhendée à travers un corpus de témoignages personnels, littéraires et philosophiques, et d’une littérature philosophique riche de réflexion éthique et existentielle sur l’expérience de la vieillesse et du vieillissement et des débats contemporains sur la médecine « anti-âge », régénérative voire transhumaniste.

À travers ces témoignages, il s’agira d’examiner, d’une part, la perception individuelle du vieillissement : l’entrée dans la dépendance, l’enjeu du rapport à sa propre mort, la place de l’identité dans la grande vieillesse. D’autre part, ceci devrait déboucher sur la mise en évidence des principaux enjeux éthiques de l’état des connaissances biologiques pour le rapport vécu au vieillissement.




PUBLICATIONS



Articles parus
• Gaille, M., Araneda, M., Dubost, C., Guillermain, C., Kaakai, S., Ricadat, E., ... & Rera, M. (2020). Ethical and social implications of approaching death prediction in humans-when the biology of ageing meets existential issues. BMC Medical Ethics, 21(1), 1-13.

• Gaille, M., Araneda, M., Dubost, C., Guillermain, C., Kaakai, S., Ricadat, É., ... & Rera, M. (2020). Conséquences éthiques et sociales de biomarqueurs prédictifs de la mort chez l’homme-La vieillesse et la mort, problématiques comportementales et sociétales. Médecine/sciences, 36(12), 1199-1206.

• "Quelle place pour la philosophie de la médecine dans la recherche sur la vieillesse et le vieillissement ?" par Agathe Camus, Clémence Guillermain, Marie Gaille, Mathilde Lancelot, César Meuris. Contribution collective à la Lettre d’information de l’ILVV n°18 (Juin 2020)

Article publié dans une autre discipline (biologie)
• Soto, M., Herzog, C., Pacheco, J. A., Fujisaka, S., Bullock, K., Clish, C. B., & Kahn, C. R. (2018). Gut microbiota modulate neurobehavior through changes in brain insulin sensitivity and metabolism. Molecular psychiatry, 23(12), 2287-2301.

Recensions
• Recension de l’ouvrage : Crignon, C., & Lefebvre, D. (2019). Médecins et philosophes. Une histoire. CNRS : Guillermain, C. (2020). Note de lecture. Archives de Philosophie, tome 83(1), 139-147. https://doi.org/10.3917/aphi.831.0139




COMMUNICATIONS



• « Place des images, métaphores, et « concepts flous » pour l’avancée de la connaissance scientifique » (thème : les déplacements de savoirs), Journée de rentrée de l’ED 623, Paris (via zoom), 13 novembre 2020

• « Cancer & Ageing : a complex yet scientifically stimulating relationship », 3rd Philosophy of Cancer Biology Workshop, Bordeaux (via zoom), 5 octobre 2020 : https://www.philinbiomed.org/event/third-philosophy-of-cancer-biology-workshop/

• « Vision biologique et expérience subjective du vieillissement » (thème : la notion d’usure en biologie du vieillissement), Séminaire doctoral "Savoirs et terrain dans le champs de la santé : enjeux éthiques et épistémologiques" co-organisé par M. Gaille et M. Spranzi, Paris, 13 janvier 2020

• « Biological Ageing and Ageing as a subjective experience », Journées franco-anglaises du Medical Humanities International Network, Londres, 9 et 10 janvier 2020

• « Représentations du vieillissement en sciences du vivant et en clinique : analyse, critique et implications normatives » (thème : la pathologisation du vieillissement en biologie), Journée scientifique de la Plateforme nationale pour la Recherche sur la fin de vie, Paris, 4 décembre 2019

• Présentation "flash" du travail de thèse (5 minutes), École d’automne de l’ILVV, Paris, 20-22 novembre 2019

• « Quelle(s) signification(s) peut-on donner à la médecine anti-âge ? —Que nous dit-elle de la vision contemporaine du vieillissement dans notre société ? », Séminaire doctoral organisé par M. Gaille, Paris, 17 décembre 2018