Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > À la une > Octobre 2021 : activités SPHere

Octobre 2021 : activités SPHere



Vers 2020-2021 /
2019–2020 / 2018–2019 / 2017–2018 /
les années précédentes /

OCTOBRE 2021

L M Me J V
1
4 5 6 7 8, 9
11 12 13 14 15
18 19 20 21 22
25 26 27 28 29
Télécharger les activités d’octobre

Vendredi 1er, 14:00–17:00, salle 324 du bâtiment Olympe de Gouges, hybride

Groupe de lecture de textes mathématiques cunéiformes

  • Christine Proust (CNRS, SPHere)
    Nouveaux textes de procédure provenant de la région de la Diyala publiés par J. Friberg et F. Al-Rawi : IM 121613 et IM 121512 (suite)


mercredi 6, 15:00–17:00, salle klein, 371A, hybride

Séminaire Doctoral Interdisciplinaire d’histoire et philosophie des Sciences (DISc ) [planning et résumés en ligne]

  • Yang Liqiong (Université de Paris, ED 623, SPHere)
    La notion de l’environnement dans le Classique Interne de L’Empereur Jaune et le Corpus Hippocratique


mercredi 6 au vendredi 8 octobre, 14:00-17:00 UTC, en ligne

Identity, Individuality, and Indistinguishability in Physics and Mathematics (IIIW21) [présentation et résumés en ligne]

Colloque international, avec la participation de (par ordre alphabétique) : Jonas R. Becker Arenhart (Universidade Federal de Santa Catarina, Brasil), Tomasz Bigaj (University of Warsaw, Poland), Otavio Bueno (University of Miami, US), Dennis Dieks (Utrecht University, The Netherlands), José Acacio de Barros (San Francisco State University, US), Federico Holik (Instituto de Física La Plata-CONICET, Argentina), Ruth Kastner (University of Maryland, College Park, US), Décio Krause (Universidade Federal de Santa Catarina, Brasil), James Ladyman (University of Bristol, UK), Olimpia Lombardi (CONICET, Argentina), Jean-Pierre Marquis (Université de Montreal), Simon Saunders (University of Oxford, UK), Stewart Shapiro (The Ohio State University, US).
Organisation : Gabriel Catren (CNRS, SPHere) et Federico Holik (Instituto de Física La Plata-CONICET, Argentina), avec le soutien du Laboratoire International Associé (LIA) : Identities, Forces, Chaos, Quanta (CNRS, Laboratoire SPHere, Université de Paris-CNRS) et l’Agencia Nacional de Promoción Científica y Tecnológica (ANCyPT), Argentina.



jeudi 7 au samedi 9 octobre, Université Côte d’Azur, Parc Valrose, Nice

13e Colloque Français de Philosophie des Mathématiques (FPMW13)

Avec la participation de (par ordre de passage) : Valeria Giardino (CNRS, Institut Jean-Nicod), Matt Hare (Kingston University,Lo ndon), Dominique Pradelle (Sorbonne Université, Archives Husserl), Eduardo Giovannini et Georg Schiemer (Wien Universität, Institut für Philosophie), Patrick Popescu-Pampu (Université de Lille, Laboratoire Paul-Painlevé), Joan Bertran-San Millán (Universidade de Lisboa), Dirk Schlimm (McGill University, Montréal), Silvia De Toffoli (Princeton University), Hourya Sinaceur (CNRS, IHPST), Walter Dean (University of Warwick)
Organisation : l’Université Côte d’Azur, avec le soutien du Groupement de Recherche
(GDR) en Philosophie des Mathématiques.
Comité scientifique : Andrew Arana, Julien Bernard, Paola Cantù, Viviane Durand-Guerrier, Christophe Eckes, Sébastien Gandon, Emmylou Haffner, Brice Halimi, Thomas Hausberger, Jean-Baptiste Joinet, Jean-Pierre Marquis, Baptiste Mélès (dir.), Marco Panza, Frédéric Patras, Jean-Jacques Szczeciniarz



mercredi 13, 15:30–18:30, salle Valentin, 454A

Variations en histoire et didactique des mathématiques [présentation, résumés en ligne]

JE LDAR-SPHere, organisée par Charlotte de Varent (SPHere) & Nicolas Decamp (LDAR)

  • Alain Bernard (UPEC, Centre Koyré et HASTEC)
    Le projet de recherche “séries de problèmes” : pourquoi et comment
  • Gosztonyi Katalin (Université Eötvös Loránd de Budapest, Mathematics Teaching and Education Centre)
    Séries de problèmes dans l’enseignement des mathématiques hongrois : traditions écrites et pratiques enseignantes
  • Luxizi Zhang (ENS de Lyon et ECNU, Shanghai)
    Des variations potentielles aux variations pratiques dans l’enseignement des fonctions à travers une série de problèmes : approche contrastée des cas chinois et français
  • Luc Trouche (ENS de Lyon)
    Les variations au cœur du travail documentaire du professeur


mercredi 13, 17:00–18:30, salle Malevitch, 483A

Approches épistémologiques des Sciences de la Vie [résumé en ligne]

  • Solène Lellinger (Université de Paris, SPHere)
    Techniques de diagnostic, confusion étiologique et reconnaissance tardive des effets indésirables du benfluorex (Mediator).


jeudi 14, 9:30–17:30, salle Mondrian, 646A, hybride

Histoire des sciences, histoire du texte [résumés en ligne]

: : Colonnes, autres dispositifs textuels et opérations

Séance organisée par K. Chemla

  • Robert Middeke-Conlin (University of Copenhagen)
    Shifting sand : From prosaic to tabular format used to plan canal maintenance in ancient Iraq
  • Anna Keel Steensen (ETHZ)
    Working with inscriptions : making and breaking formal rules as computational practice


lundi 18, 9:15– 13:00, salle Malevitch, 483A, hybride

Histoire et philosophie des mathématiques

: : Présentation de travaux de jeunes chercheurs [résumés en ligne]

Séance organisée par A. Trouillot

  • 9:15–10:00 Guillaume Loizelet (Université de Toulouse & ED 623, SPHere)
    Le livre des Hypothèses de Ptolémée : ce qu’il contient, ce qui en a été transmis, et ce qu’on y a lu [via Zoom]
  • 10:00–11:00 Alban Da Silva (Université de Paris, ED623, SPHere)
    La pratique de dessin sur le sable du Vanuatu : une approche ethnomathématique [via Zoom]
  • 11:00–12:00 Alexis Trouillot (Université de Paris, ED623, SPHere)
    Working with inscriptions : making and breaking formal rules as computational practice
  • 12:00–13:00 Pierre Chaigneau (SPHere)
    L’évolution de la démarche historiographique de Neugebauer des années 1930 à The Exact Sciences in Antiquity, 1952)


mercredi 20, 13:30, salle Mondrian, 646A, hybride

Atelier Mathesis

  • Jimmy Degroote (Erc Philiumm)
    La « parfaite similitude » des objets mathématiques est-elle une identité relative ?

Répondante : Anne Michel-Pajus



jeudi 21 et vendredi 22, Université Paris 1, Centre Panthéon, hybride

Le statut ontologique des couleurs en philosophie ancienne et médiévale [programme à télécharger]

Colloque international. Organisation : V. Decaix (Université Paris 1, Gramata, UMR 7219), K. Ierodiakonou (Université de Genève, AMPHI/ University of Athens), dans le cadre du séminaire "Sciences et philosophie de l’Antiquité à l’Age classique" du Chspam, avec le soutien de l’Institut Universitaire de France

Intervenants par ordre de passage : (21-10-2021) Véronique Decaix, Attila Németh (Research Center for the Humanities, Budapest. Institute of Philosophy), Katerina Ierodiakonou (Université de Genève), Victor Caston (University of Michigan), (22-10-2021) Cristina Cerami (CNRS, SPHere, CHSPAM), Tommaso Alpina (LMU-München), Jean-Baptiste Brenet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Cecila Panti (Università di Roma “Tor Vegata”), Aurélien Robert (CNRS, SPHere, CHSPAM), Yael Kedar (Tel-Hai College, Israel), Tawrin Baker (University of Notre-Dame-Online), Mattia Mantovani (KU-Leuven).



vendredi 22, 9:30–12:30, salle Mondrian, 646A, hybride

Mathématiques de l’Antiquité à l’Age classique

: : L’angle de contact de l’Antiquité à l’âge classique [résumés en ligne]

  • Thomas Auffret (Université Paris-Sorbonne, Centre Léon Robin, et IUF)
    Quelques remarques sur l’usage philosophique de l’angle de contingence, de Zénon à Aristote [résumé en ligne]
  • Sandra Bella (Erc Philiumm)
    Tandem controversia Geometricarum de Angulo contactus, quae plerisque inanis visa est, in veritates desierit solidas et profuturas


vendredi 22, 14:00–17:00, salle 324, bâtiment Olympe de Gouges, hybride

Groupe de lecture de textes mathématiques cunéiformes



lundi 25, 15:00–17:00, visioconférence

Mathématiques 19e-21e, histoire et philosophie [résumé en ligne]

  • Sara Confalonieri (HPS, Université de Paris, SPHere)
    La méthode de Fourier pour dénombrer et séparer les racines réelles : « Et je l’ai résolue par une méthode exacte et générale »