Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Séminaires des années précédentes > Séminaires 2012–2013 : archives > Groupe de travail des doctorants en histoire et philosophie de la physique 2012–2013

Groupe de travail des doctorants en histoire et philosophie de la physique 2012–2013

JPEG


Notre groupe de travail a pour vocation de fournir aux étudiants du master, aux doctorants et aux chercheurs du groupe, un espace de réflexion et de discussion autour de l’histoire et de la philosophie de la physique. Son contenu a une vocation essentiellement didactique, et vise à mélanger des réflexions classiques sur des problèmes ou des sujets bien établis en histoire et philosophie de la physique avec des travaux de recherche en cours.
Organisation : Jonathan Regier, Fabien Grégis, Philippe Stamenkovic, Vincent Daudon, (Univ. Paris Diderot, SPHERE).
Un jeudi sur trois, de 10:00 à 13:00 *.




PROGRAMME



11 octobre 2012, salle Mondrian, 646A
Pr. Georges Smoot (UC Berkley, Univ. Paris 7)
Current View of the Vacuum



25 octobre, salle Mondrian, 646A
Pr. Jean Seidengart (Univ. Paris 10)
La refonte du concept d’espace cosmique à la Renaissance : le cas de Giordano Bruno



 !! exceptionnellement lundi !! 12 novembre, salle Mondrian, 646A
Olival Freire (univ. fed. Bahia)
Changing David’s Bohm evolving ideas on quantum physics



15 novembre, salle Kupka, 512A
Vincent Daudon (SPHERE)
Le concept de temps en philosophie naturelle à travers les Principia de Newton



13 décembre, salle Kupka, 512A
Philippe Stamenkovic (SPHERE)
Espace et temps chez Cassirer : une interprétation transcendentale de la théorie de la relativité



7 février 2013, salle Gris, 734A
Fabien Grégis (SPHERE)
Modèles, idéalisation et approximation
Mon objectif est d’évoquer quelques questions liées au problème du réalisme scientifique, en développant en particulier l’idée de « vérité approchée ». J’aborderai celle-ci au travers de l’usage des modèles, de l’idéalisation et de l’approximation dans la pratique scientifique et de la façon dont ils ont été mis à contribution par les philosophes des sciences.



28 février, salle Rothko, 412B
Olivier Darrigol (SPHERE)
Mesure et structure dans la théorie physique
Je montrerai, à travers l’analyse d’exemples historiques, comment divers critères de mesurabilité de grandeurs physiques déterminent en bonne partie la structure des théories physiques. Et, si j’ai le temps, j’esquisserai une définition générale des théories compatibles avec ce type d’argument. Cette définition intègre des dispositifs idéaux (les "schémas interprétatifs") organisant le rapport de la théorie à l’expérience, ainsi que des modules théoriques contrôlant des composantes de ces dispositifs.



28 mars, salle Gris, 734A
Anouk Barberousse (Unité Mixte de Recherche « Savoirs, Textes, Langage », Université Lille 1)
Données empiriques et résultats de simulations numériques



18 avril, salle Gris, 734A
Danielle Fauque (GHDSO, Université Paris Sud-Orsay)
Du couple théorie-expérience en sciences physicochimiques



23 mai, salle Gris, 734A
Matthieu Husson (EPHE et SPHERE)
Voir la lumière : comment caractériser les formes d’empirismes en optique et en astronomie à la fin du moyen âge latin ?
J’aimerai discuter et comparer les aspects historiques et épistémologiques de deux séries d’observations, l’une en astronomie, l’autre en optique, menées par des scholastiques latins de la fin du moyen âge, respectivement Jean de Murs et Thierry de Freiberg. Je présenterais donc dans un premier temps les sources qui nous transmettent ces observations ainsi que les questions historiques afférentes. J’aborderai ensuite les notions épistémologiques utilisées par Jean de Murs et Thierry de Freiberg pour justifier leurs pratiques et exploiter leurs observations. Sur cette base, nous aurons enfin une discussion plus générale qui je l’espère me permettra de cerner plus finement les pratiques épistémiques de ces savants.



30 mai, salle Gris, 734A
Pietro Daniel Omodeo (Max Planck Institute for the History of Science)
Post-Copernician Reception of Ptolemy : Erasmus Reinhold’s Commented Edition of the Almagest





* SPHERE, laboratoire de Philosophie et d’Histoire des Sciences, UMR 7219, Université Paris-Diderot, bâtiment Condorcet, 4, rue Elsa Morante, 75013 Paris. Plan








Dans la même rubrique :