Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Membres > Pages personnelles > CROZET Pascal

CROZET Pascal

JPEG

Me contacter










CURRICULUM VITAE
- Eléments biographiques
- Domaines de recherche
- Administration de la recherche, enseignement, responsabilités éditoriales

PUBLICATIONS :
- Ouvrages
- Direction de numéros de revue
- Articles de recherche



Eléments biographiques



Pascal Crozet est né le 19 août 1956 à Saint-Germain-en-Laye.
Il est diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (1979), docteur-ingénieur en Physique de l’énergie (Université Paris 7, 1981), agrégé de mathématiques (1987), et docteur en Histoire des sciences (Université Paris 7, 1996).
Il a été chercheur au CEDEJ (Centre d’études et de documentation économique, juridique et sociale ; Le Caire) de 1990 à 1993. Lauréat de la Bourse Michel Seurat du CNRS en 1993, il a prolongé son séjour en Egypte jusqu’en 1995 afin d’y achever une thèse sur la Modernisation scientifique de l’Egypte au XIXe siècle.
Entré au CNRS en 1997, il est directeur de recherches depuis 2010.


Domaines de recherche


- Histoire de la géométrie du IXe au XIe siècle.
- Science et société : la modernisation scientifique des pays arabes au XIXe siècle ; science et état, science et culture.


Administration de la recherche, enseignement, responsabilités éditoriales


- Membre titulaire de la commission de spécialistes de la section 17-72 (Philosophie — Epistémologie, Histoire des sciences) de l’Université Paris 7 - Denis Diderot depuis 2000.

- Co-responsable du module Science et société du DEA d’Epistémologie et d’Histoire des Sciences de l’Université Paris 7 - Denis Diderot depuis 1997.

- Enseignement dans les modules Science et société (depuis 1997) et Histoire des mathématiques (depuis 2000) du DEA d’Epistémologie et d’Histoire des Sciences de l’Université Paris 7 - Denis Diderot.

- Enseignement dans le cadre de École d’Histoire des mathématiques à l’Université de Mansourah (Égypte) en 1999.

- Rédacteur en chef adjoint de la revue Oriens-Occidens depuis 1998.

- Rédacteur (avec Philippe Abgrall) de la rubrique Histoire de la revue Matapli (revue de la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles) depuis 2001.


PUBLICATIONS



Ouvrages

Les sciences modernes en Egypte. Transfert et appropriation. 1805-1902. (iv + 532 p.), Geuthner (Paris), 2008

Traduire, transposer, naturaliser : la formation d’une langue scientifique moderne hors des frontières de l’Europe au XIXe siècle., dir. Pascal Crozet & Annick Horiuchi, L’Harmattan, 2004.


Direction de numéros de revue

5 numéros de la revue Oriens-Occidens, dont je suis le rédacteur en chef adjoint :

  • n° 2, 1998, 182 pp.
  • n° 3, 2000, 278 pp.
  • n° 4, 2002, 236 pp.
  • n° 5, 2004, 250 pp.
  • n° 7, à paraître en janvier 2010.

Articles de recherche

  • « L’idée de dimension chez al-Sijzi », Arabic Science and Philosophy, Cambridge University Press, vol. 3 (1993), pp. 251-286.
  • « A propos de l’enseignement scientifique en Egypte ; transfert et modernisation des sciences exactes, 1834-1902 », Egypte/Monde Arabe, Le Caire, n°18-19, 2e et 3e trimestres 1994, pp. 69 99.
  • « Masâr `âlim misrî min al-qarn al-tâsi‘ ašar : Mahmûd al-Falakî (1815-1885) », traduit en arabe par Sâmia Rizq, Misr wa l ‘âlam al-‘arabî, Le Caire, n°3, janvier 1995, pp. 179-215.
  • « La trajectoire d’un scientifique égyptien au XIXe siècle : Mahmûd al-Falakî (1815-1885) », dans Entre réforme sociale et mouvement national ; identité et modernisation en Egypte (1882-1962), dir. A. Roussillon, Cedej (Le Caire, 1995), pp. 285-309.
  • « Langue scientifique et fait national : le cas de l’Egypte à partir du XIXe siècle », dans Les sciences coloniales : figures et institutions, éd. P. Petitjean, ORSTOM-UNESCO (Paris, 1996), pp. 259-284.
  • « Les mutations de la langue écrite au XIXe siècle : le cas des manuels scientifiques et techniques », Egypte/Monde Arabe, n° 27-28, 3e et 4e trimestres 1996, pp 185-211.
  • « Al-Sijzi et les Eléments d’Euclide : commentaires et autres démonstrations des propositions », Perspectives médiévales (arabes, latines, hébraïques) sur la tradition scientifique et philosophique grecque, éd. A. Hasnawi, M. Aouad, A. Elamrani-Jamal ; Peeters (Louvain, Paris, 1997), pp. 61-77.
  • « Modernization of Science and its History Outside Europe : Egyptian Projects in the Nineteenth Century », dans Situating the History of Science ; Dialogues with Joseph Needham, éd. S. Irfan Habib & Dhruv Raina, Oxford University Press, 1999, pp. 245-259.
  • « A propos des figures dans les manuscrits arabes de géométrie : l’exemple de Sijzi », dans Editing Islamic Manuscripts on Science, éd. Yusuf Ibish, al-Furqan (Londres, 1999), pp. 131-163.
  • « Hawla al-ashkâl fî al-makhtûtât al-‘arabiyya al-handasiyya, mithâl al-Sijzî », dans Tahqîq makhtûtât al-‘ulûm fî al-turâth al-islâmî, éd. Ibrâhîm Shabbûh, al-Furqan (Londres, 1999), pp. 193-234.
  • « Les modèles d’enseignement à l’épreuve de la modernisation scientifique des pays non européens : le cas de l’Ecole d’ingénieurs égyptienne au XIXe siècle », Journal de la Sabix, n° 26 (décembre 2000), pp. 26-37.
  • « Geometria : la tradizione euclidea rivisitata », Storia della Scienza, volume 3 : La civiltà islamica, (dir. Roshdi Rashed), Istituto della Enciclopedia Italiana (Rome, 2002), pp. 326-341.
  • « Aritmetica », Storia della Scienza, volume 3 : La civiltà islamica, (dir. Roshdi Rashed), Istituto della Enciclopedia Italiana (Rome, 2002), pp. 498-506.
  • « L’arabe, langue scientifique : un aperçu historique jusqu’au XIXe siècle », Issues related to the scientific expression of Arabic, dir. Madiha Doss, al-Logha, Series of Papers in Linguistic, n° 4 (Le Caire, mai 2003), pp. 9-27.
  • « al-Lugha al-`arabiyya : mawjiz târîkhî hattâ al-qarn al-tâsi` `ashara », trad. Amîra Mokhtâr, Issues related to the scientific expression of Arabic, dir. Madiha Doss, al-Logha, Series of Papers in Linguistic, n° 4 (Le Caire, mai 2003), pp. 29-50 de la pagination arabe.
  • « La place des sciences dans la cité : les vues du milieu scientifique égyptien dans la seconde partie du XIXe siècle », Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, n° 101-102 (2003), sur le thème « Sciences, savoirs modernes et pouvoirs dans le monde musulman contemporain », dir. François Siino, pp. 31-49.
  • Introduction au livre Traduire, transposer, naturaliser : Les mécanismes de la transmission scientifique et la formation d’une langue scientifique moderne au XIXe siècle (Japon, Chine, Monde islamique), éd. Pascal Crozet & Annick Horiuchi, L’Harmattan, juin 2004, pp. i-xxx.
  • « Entre science et art : la géométrie descriptive et ses applications à l’épreuve de la traduction (Egypte, XIXe siècle) », dans Traduire, transposer, naturaliser : Les mécanismes de la transmission scientifique et la formation d’une langue scientifique moderne au XIXe siècle, éd. Pascal Crozet & Annick Horiuchi, L’Harmattan (Paris, juin 2004), pp. 171-200.
  • « Al-Sijzī et la tradition des problèmes de division des figures », dans De Zénon d’Élée à Poincaré ; recueil d’études en hommage à Roshdi Rashed, éd. R. Morelon, Peeters (Louvain - Paris, 2004), pp. 119-159.
  • « Thābit ibn Qurra et la composition des rapports », Arabic sciences and philosophy, Cambridge University Press, vol. 14 (2004), pp. 175-211.
  • « La modernisation de l’Égypte au XIXe siècle », dans Diversité culturelle et mondialisation ; l’expérience arabo-japonaise, un dialogue inter-régional, UNESCO (2005), pp. 51-57.
  • « Thābit ibn Qurra : le livre sur les rapports composés », édition critique, traduction française et commentaire, dans Thābit ibn Qurra, Science and Philosophy in Ninth-Century Baghdad, dir. Roshdi Rashed, De Gruyter (Berlin, 2009), pp. 391-535.
  • « La transmission des sciences modernes vers le monde arabe et islamique », L’histoire sociale des relations entre le Monde musulman et l’Occident de la veille de l’Islam jusqu’aux temps modernes (traduction en arabe de Nicolas Farès), éd. Samir Sleiman, Université libanaise (Beyrouth), sous presse.
  • « Les sciences arabes entre Antiquité et Âge classique : la constitution d’un nouveau champ en histoire des sciences », Philosophie et histoire des sciences, éd. M. Ben Miled, Beit al-Hikma (Carthage), à paraître.
  • « Sur le calcul al-hawā’ī », Transmission interculturelle en histoire des sciences, éd. P. Pietquin, Namur, à paraître.
  • « De l’usage des transformations géométriques à la notion d’invariant : la contribution d’al-Siğzī » (article accepté par la revue Arabic Science & Philosophy, à paraître au printemps 2010).
  • « Découvrir et démontrer : l’exemple d’al-Siğzī », La démonstration de l’Antiquité à l’Âge classique, dir. Ahmad Hasnaoui, Pierre Pellegrin & Roshdi Rashed, à paraître.