Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Axes de recherche : 2012–2017 > Axe 2012–2017 : Histoire et philosophie de la médecine > 1 Médecine, soin et gouvernement / 2012–2017

Axe Histoire et philosophie de la médecine 2012–2017

1 Médecine, soin et gouvernement / 2012–2017

JPEG

- Thématiques
- Membres


Thématique

Ce projet articule, autour de croisements empiriques et théoriques originaux, l’étude philosophique et éthique du soin et l’étude de la médecine comme technique et savoir de gouvernement (défini au sens large de la « conduite » des individus et des populations). Les analyses sur le soin, appuyées sur le Séminaire International d’Etudes sur le Soin (associant notamment l’ENS, l’Univ. de Lausanne, l’Institut de Sociologie de Bruxelles, l’Institut Curie) approfondiront les questions de philosophie morale et d’épistémologie médicale.


En même temps, une problématisation politique et globale du soin inscrit les relations, pratiques et choix en matière de soin dans les contextes historiques, institutionnels et sociaux de la médecine. On considère le soin depuis son « extérieur » et son envers : en étudiant en particulier les opérations et les normes qui distinguent les sujets dignes d’attention (care) de ceux qui ne le sont pas. Un colloque international (nov. 2012) puis un séminaire, en collaboration avec l’Institut des Humanités de Paris, porteront sur la notion de triage. Cette notion, issue de la médecine militaire, fonde la médecine d’urgence et l’action humanitaire en situation de catastrophes et représente aujourd’hui - c’est notre hypothèse - une dimension constitutive de la pratique médicale, comme des politiques de santé publique à l’échelle nationale et globale.


Cette enquête s’inscrit elle-même dans une réflexion plus large sur les politiques de santé publique, historiques et contemporaines, et sur la place des savoirs et techniques biomédicaux dans différentes formes de « gouvernementalité » (au sens foucaldien des rationalités politiques à l’œuvre dans la conduite et la gestion des individus, populations et territoires). Ces questions seront envisagées à partir d’exemples de l’histoire de l’administration médicale (notamment hospitalière) ; l’histoire de la psychiatrie dans ses rapports avec l’expertise médio-légale, les politiques pénales et les politiques de gestion de la précarité ; l’histoire de la gestion des risques infectieux, depuis la santé publique coloniale et post-coloniale jusqu’à la mobilisation contemporaine contre les pandémies, dans le contexte de la mondialisation. L’équipe mènera un projet transversal sur l’histoire et la philosophie de la formation médicale, sous l’angle double de la formation à l’éthique et de l’éthique de la formation.



Membres

Responsables
LEFEVE Céline
Chercheurs - Doctorants - Post-doctorants
BIZOUARN Philippe
D’HOMBRES Emmanuel
DORON Claude-Olivier
ERMAKOFF Antoine
GAILLE Marie
LACHENAL Guillaume
MOULIN Anne-Marie

Liens vers les pages dédiées aux autres thématiques de cet axe :