Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Search

On this website

On the whole CNRS Web


Home > Publications > Published Books > L’Excellence menacée - Sur la philosophie politique d’Aristote

L’Excellence menacée - Sur la philosophie politique d’Aristote







Pierre Pellegrin (SPHERE)



As a political theorist, Aristotle provides lawmakers with the means to think about the reality that city-states face, making it possible for them to create good regimes. His ideas include a subtle method for thinking about the different forms of government and a theory about the change and upheaval that may take place in a city-state.



:: Classiques Garnier
:: Serie "Les Anciens et les Modernes - Études de philosophie", n° 32
:: 448 pages
:: ISBN : 978-2-406-06368-1
:: May 2017



TABLE OF CONTENTS



Introduction, p. 7
– Nos ancêtres les Grecs, p. 7
– Les Grecs, c’est-à-dire Aristote, p. 20


Le philosophe en politique, p. 25
– La naissance manquée de l’éthique, p. 46
Les Politiques, ouvrage scindé et crépusculaire, p. 59
– Appendice au chapitre premier, p. 66


Une politique biologique ?, p. 79
– Le naturalisme social d’Aristote, p. 81
– L’origine de la famille et de la cité, p. 84
– « L’homme comme animal politique chez Aristote » , p. 93


Le bonheur menacé de la cité, p. 109
– La cité est autarcique, p. 109
– L’homme n’est pas que citoyen, p. 115
– « Aristote découvre l’économie », p. 120
– Les contrefaçons familiales du pouvoir politique, p. 127
– Aristote est esclavagiste, p. 133
– « L’amitié est le plus grand des biens pour les cités », p. 160
– Amitié politique et idéologie, p. 169
– Quelques mots sur les femmes et, encore, sur les esclaves 183


Le citoyen, la cité, la constitution, p. 191
– Le citoyen et le pouvoir, p. 191
– L’excellence est plurielle, p. 203
– Vertu éthique et vertu politique, p. 210
– Une nouvelle figure de l’excellence constitutionnelle : le mélange, p. 220
– La lutte des classes, menace et sauvegarde pour les cités, p. 233
– Les lois et la justice, p. 247


Du bon usage de la déviation, p. 261
– Tous les loups ne sont pas gris, p. 281
– Qu’est-ce enfin que la politie ?, p. 292


Le législateur, p. 297
– Le législateur et le magistrat, p. 297
– Quels sont les moyens que le législateur doit mettre en oeuvre ?, p. 312
– Les lois, p. 313
– Les situations dans lesquelles le législateur intervient, p. 320
– L’excellence fonctionnelle, p. 323
– Les outils théoriques du législateur, p. 335
– La diversité des constitutions, p. 336
– Sauver les constitutions, p. 354
– La stasis d’Aristote, p 358
– Aristote contre Platon, encore, p. 375


La matière du politique, p. 379
– L’ordre des livres des Politiques est anti-platonicien, p. 398
– Le prologue du livre VII, p. 407


Conclusion, p. 419
Bibliographie, p. 435
Index des passages cités des Politiques, p. 443