Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Search

On this website

On the whole CNRS Web


Home > Workshops, Conferences & Talks > Raoul le Breton, les artiens et les théologiens : formes de savoir à Paris à la fin
du 13e siècle

Raoul le Breton, les artiens et les théologiens : formes de savoir à Paris à la fin
du 13e siècle


International conference organised in the framework of
the ‘Britonis opera philosophica’ Project

November 18-19 2021,

Université de Paris,

Room Valentin, 454A, Building Condorcet,
4, rue Elsa Morante, 75013 Paris


PRESENTATION

:: To the program ::



Créé en 2014, le projet ‘Britonis Opera Philosophica’ (ou ‘Brito Project’) réunit des chercheuses et des chercheurs appartenant à différentes institutions d’enseignement supérieur et de recherche européennes, médiévistes, spécialistes d’histoire de la philosophie, de la théologie ou encore des mathématiques médiévales. Le projet a pour objectif, d’une part, la publication de l’édition critique des œuvres de Raoul le Breton (Radulphus Brito), important maître ès arts et en théologie à l’Université de Paris, entre la fin du 13e s. et le début du 14e ; d’autre part, l’étude plus strictement doctrinale de l’œuvre de Raoul, de ses sources et de sa réception.
Raoul le Breton fut un important et prolifique maître à l’Université de Paris, d’abord à la Faculté des Arts (que nous appellerions aujourd’hui Faculté de Philosophie), puis à la Faculté de Théologie. .

Jusqu’à la fin des années 1990, ce maître était principalement connu et étudié pour ses œuvres logiques (commentaires de l’Organon d’Aristote). Successivement, des études ont été menées autour de différents aspects de sa pensée : la philosophie naturelle, la théologie, les mathématiques… Ces études ont permis, tout d’abord, de découvrir l’ampleur de la production de Raoul, qui a commenté la quasi-totalité de l’œuvre d’Aristote, mais aussi de réaliser l’importance de l’œuvre du Maître, du moins aux yeux de ses contemporains : hormis des figures telles qu’Albert le Grand ou Thomas d’Aquin, il y a peu de maîtres de l’université médiévale, dont les œuvres sont transmises par un nombre de manuscrits si élevés que les œuvres de Raoul.


En juin 2018, un premier colloque, organisé à l’Université de Genève par L. Cesalli et Ch. Girard, entendait faire un premier état des lieux autour de la philosophie de l’auteur. Les recherches présentées lors de cette rencontre seront publiées dans un volume en langue anglaise — The Philosophy of Radulphus Brito —, dans la collection « Studia Artistarum », auprès des éditions Brepols (Turnhout, Belgique).


Le colloque que nous organisons à Paris en novembre 2021 voudrait faire un nouvel état des lieux, assumant un point de vue différent, mais complémentaire, par rapport au colloque de Genève. Nous souhaitons, plus précisément, explorer deux lignes directrices. Premièrement, Raoul et ses contemporains : quelle est la dette que Raoul a envers des figures telles que Siger de Brabant ou Boèce de Dacie, maîtres d’une génération antérieure ; que lui doivent les maîtres du 14e siècle, comme, par exemple, Jean Buridan ou Walter Burley ? En raison de l’abondance de la documentation conservée, les recherches se fonderont en grande partie sur des auteurs et des textes issus du milieu parisien. Deuxièmement, étant donné que Raoul a exploré, dans ses commentaires aristotéliciens, toutes les formes de savoir prises en compte par ses contemporains (métaphysique, logique, philosophie naturelle, éthique etc.), nous voudrions étudier, toujours en relation à ses contemporains, la manière dont il a conçu ses différentes savoirs scientifiques, leur degré de certitude, ainsi que la méthodologie qui leur est propre : ces recherches devront aider à apprécier la conception du savoir scientifique à l’époque de Raoul, et éclaireront ainsi le travail d’édition mené par les membres du projet.



Par of the organisation :
Laurent Cesalli (Université de Genève), Iacopo Costa (CNRS, LEM, UMR 8584), Ana Maria Mora Marquez (University of Gothenburg), Sabine Rommevaux (CNRS, SPHERE, UMR 7219)



PROGRAM

Thursday November 18


Morning, Chair: Ana María Mora-Márquez

  • 9am
    Marta BORGO (Comissio Leonina): Les notions de nature et cause entre physique et métaphysique
  • 10am
    Silvia DONATI (Albertus Magnus Institut) : Matter and potency in the commentary tradition of the Physics
  • 11am Break
  • 11:30am - 12:30am
    Laurent CESALLI (Université de Genève) : Le réalisme de Raoul le Breton

Afternoon, Chair: Irène Rosier-Catach

  • 3pm
    Véronique DECAIX (Université Paris 1) : Mémoire et reminiscence chez Raoul le Breton
  • 4pm Break
  • 4:30pm
    Aurora PANZICA (Université de Fribourg) : Raoul le Breton en langue vernaculaire: une traduction italienne de ses Questions sur les Météorologiques

Friday November 19


Morning, Chair: Laurent Cesalli

  • 10am
    Andrea TABARRONI (Università degli studi di Udine) : Le Magister Sex Principiorum e la Monarchia di Dante
  • 11am Break
  • 11:30am - 12:30am
    Charles GIRARD (Université de Genève) : Les modes communs de Raoul le Breton et leurs interprétations

Afternoon, Chair: Tobias Hoffmann

  • 2pm
    Parwana EMAMZADAH (Université de Genève) : Le syllogisme sophistique selon Raoul le Breton
  • 3pm
    Valérie CORDONIER (CNRS, SPHere) : La philosophie morale aristotélicienne selon Gilles de Rome
  • 4pm Break
  • 4:30pm
    Iacopo COSTA (CNRS-LEM, Comissio Leonina) : L’amitié selon Raoul le Breton
  • 17:30pm
    Closing





VENUE



Building Condorcet, Université de Paris, campus Diderot, 4, rue Elsa Morante, 75013 - Paris*. Map.
Calculate your itinerary with the RATP

Metro: lines 14 and RER C, stop: Bibliothèque François Mitterrand or line 6, stop: Quai de la gare. Bus: 62 and 89 (stop: Bibliothèque rue Mann), 325 (stop: Watt), 64 (stop: Tolbiac-Bibliothèque François Mitterrand)

To top of page