Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires en cours > History Review of the technical modernity in France (the twentieth century to the present)

History Review of the technical modernity in France (the twentieth century to the present)


PRESENTATION
Critical thinking of modernity has never been more relevant. It also has a history, especially since the late eighteenth century. Its players may have been either movements (1810 Luddites to the Surrealists in the late 1950s, and other movements today) or relatively isolated thinkers, and more involved in writing (sometimes the pamphlet) than in transformative political action. The proposed program focuses on this second category, most misunderstood, but also addresses the first category - in both cases over a period extending from the early twentieth century to today. It puts them into perspective with some excitement speeches of the dominant technical modernity that often they criticize, especially in the period of the 1930s and that of the years 1960-1980.

It is also proposed to analyze how critical thinking of the technical modernity is evolving throughout history, if his argument is renewed, which has already been said (in another form) in previous periods,and adapting –even recycling– these historical thoughts to new contemporary technical objects.


Organizers : Alexandre Moatti is Chief Engineer of Mines, Doctor of History (Paris-I Sorbonne, 2011), associated researcher at the University Paris-Diderot (laboratoire SPHERE, UMR 7219) (A. Moatti webpage on SPHERE and www.moatti.net).
Olivier DARD is a professor at Paris-IV Sorbonne (SIRICE laboratory). He specializes in the 1930s and the history of the rights in the twentieth century in France (http://sirice.univ-paris1.fr/spip.p...).


Archives : 2016–2017



PROGRAM 2017 – 2018


Sessions at University Paris Diderot, on Thursdays 2:30 pm – 5:30 pm (some sessions may be shorter) ; Room Kandinsky-631B. Those in 2018 will be announced later.
Building Condorcet, 4, rue Elsa Morante, 75013 Paris – Campus map
# Date Theme Speakers
1 J 9/11 Présentation du programme de l’année. Focus sur Léon Daudet (1867-1942) : son discours sur la science et la modernité A. MoattiA. Moatti
O. Dard
2 J 14/12 Autres figures de l’Action Française, dont Georges Valois (1878-1945)
O. Dard
3 []
Retour sur la notion de « modernisme réactionnaire », de 1935 à 1945. D. Lindenberg,
O. Bosc
4 []
Le régime de Vichy : dualité entre conservatisme et technocratie. R. Belot
A. Drouard
M.-O. Baruch
5 [] Modernité, science et fiction : étude de cas, 1940-1990. A. Moatti
6 [] Parcours croisés d’une droite libérale écologiste : Bertrand de Jouvenel (1903-1987) et Denis de Rougemont (1906-1985). O. Dard
N. Stenger
7 []
Notre contemporanéité : les mouvements de droite de décroissance et « d’écologie intégrale ». O. Dard

November 9
1. Présentation du programme de l’année. Focus sur Léon Daudet (1867-1942) : son discours sur la science et la modernité

Cet homme de lettres polygraphe et polémiste, mais qui avait fait des études de médecine, a été peu étudié sous l’angle de son rapport à la science et à la modernité, ainsi que de sa critique virulente de l’institution et des théories scientifiques (la théorie de l’évolution notamment).

  • Intervenants : Alexandre Moatti (Univ. Paris-Diderot) ; avec Olivier Dard (Univ. Paris-Sorbonne)
  • Bibliography (indicative) :
    − Daudet, Léon, Les Morticoles, 1894 [Rééd. Grasset, 1984].
    − Daudet, Léon, Le Stupide XIXe Siècle. Exposé des insanités meurtrières qui se sont abattues sur la France depuis 130 ans 1789-1919, 1922 (Notamment Le Long Chapitre ‘Marottes Scientifiques’).
    − Daudet, Léon, Courrier Des Pays-Bas, Tome 2 : Les Horreurs De La Guerre, Paris, Bernard Grasset (notamment les chapitres sur la biologie).
    − Daudet, Léon, Souvenirs Et Polémiques, éd. établie par B. Oudin, préface d’A. Compagnon, rééd. ‘Bouquins’, Robert Laffont, 2015.


December 14
2. Autres figures de l’Action Française, dont Georges Valois (1878-1945)

Cet auteur, dès 1906 dans son livre L’Homme qui vient, se montre pénétré de l’importance de la technique et de ses potentialités, tout comme du rôle nouveau à conférer à ceux qui sont alors dénommés les « techniciens » et qui annoncent les technocrates. Il sera aussi rappelé les positions de Ch. Maurras : on connaît son attachement à la pensée d’Auguste Comte, moins son intérêt pour Darwin et la sélection naturelle.

  • Présentation de textes :
    – Bernard Charbonneau, « Le sentiment de la nature, force révolutionnaire », juin 1937 (en ligne) (présentation par Quentin Hardy, Univ. Paris-I-Sorbonne)
    – Denis de Rougemont, « Le péril Ford », Foi & Vie, février 1928 (présentation par Alexandre Moatti, Univ. Paris Diderot)
  • Intervenant principal : Olivier Dard, professeur à Paris 4 Paris-Sorbonne.
  • Bibliographie (indicative) :
    – Valois, Georges, L’Homme qui vient. Philosophie de l’autorité, Librairie nationale, 1906. − Maurras, Charles, L’Avenir de l’intelligence, 1905. − Dard, Olivier, Charles Maurras. Le Maître et l’action, Armand Colin, 2013. − Dard, Olivier, (dir.), Georges Valois, itinéraire et réceptions, Bruxelles, Peter Lang, coll. « Convergences » (n° 59), 2011


2018
3. Retour sur la notion de « modernisme réactionnaire », de 1935 à 1945

L’historien D. Lindenberg a proposé cette notion dans un ouvrage de 1990, avec notamment les exemples de G. Le Bon et d’A. Carrel. Réactionnaires car leur pensée était située à droite ; modernistes car, à rebours de la tendance majoritaire dans leur camp politique, ils étaient positivistes et d’une certaine manière « progressistes ». Il est proposé de discuter de cette fertile notion de « modernisme réactionnaire », et le cas échéant de l’amender.

  • Intervenants :
    − Daniel Lindenberg (honoraire Paris VIII) [à confirmer]
    − Olivier Bosc (sur G. Le Bon)..
  • Bibliographie :
    − Lindenberg, Michel, Les Années souterraines (1937-1947), Paris, La Découverte, 1990. − Bosc, Olivier, « Gustave Le Bon, un mythe du XXe siècle ? », Mil neuf cent. Revue d’histoire intellectuelle, vol. 28, no. 1, 2010, pp. 101-120. − Carrel, Alexis, L’Homme, cet Inconnu, Plon, 1935.


2018
4. Le régime de Vichy : dualité entre conservatisme et technocratie

Vichy, « le régime le plus réactionnaire qu’ait connu la France au xxe siècle qui a porté la critique la plus vive contre la modernité technicienne » (Belot). L’ambiguïté du régime de Vichy : critique de la modernité technique, mais aussi importance et exaltation de la technocratie.

  • Intervenants :
    − Robert Belot (UTBM Belfort-Montbéliard)
    − Alain Drouard (sur A . Carrel)
    − M.-O. Baruch [à confirmer]
  • Bibliographie (indicative) :
    − Belot, Robert, « Une réinterprétation de l’idéologie vichyste comme posture technophobe et anti-artificialiste », in Prométhée et son double. Craintes, peurs et réserves face à la technologie, Co-éditions Alphil/presses universitaires suisses/ Méridiennes, université Toulouse II-Le Mirail, FRAMESPA (UMR 5136), 2009.
    − Drouard, Alain, Une inconnue des sciences sociales, la Fondation Alexis Carrel, 1941-1945, éditions Maison des sciences de l’Homme, 1992.
    − Lindenberg, Michel, Les Années souterraines (1937-1947), Paris, La Découverte, 1990.
    − Vallery-Radot, Robert, Sources d’une doctrine nationale, de Joseph de Maistre à Charles Péguy, Paris, Sequana, 1942.


2018
5. Modernité, science et fiction : étude de cas, 1940-1990

La fiction, parfois la science-fiction, est une source intéressante de critique ou d’exaltation de la modernité. Divers cas et parcours seront présentés, comme : René Barjavel (1911-1985), de Vichy, son roman Ravage (1943), à sa critique du nucléaire naissant dans les années 1970 ; Pierre Boulle (1912-1994) ; on reviendra aussi sur le « réalisme fantastique » de la revue Planète, et certaines des orientations politiques de ses fondateurs (signature du manifeste Juin de 1961, p. ex.)

  • Intervenants :
    − A. Moatti
  • Bibliographie (indicative, à compléter) :
    − Barjavel, René, Ravage, Denoël, 1943.
    − Barjavel, René, Béni soit l’atome et autres nouvelles, 1974, J’ai Lu.
    − Barjavel, René, Lettre ouverte aux vivants qui veulent le rester, Albin Michel, 1978.
    − Miatti, Alexandre, « Sciences et théories scientifiques au prisme de la revue Planète », ‘Politica Hermetica, L’Âge d’Homme, 2015.


2018
6. Parcours croisés d’une droite libérale écologiste : Bertrand de Jouvenel (1903-1987) et Denis de Rougemont (1906-1985)

Le second a déjà été évoqué l’année dernière avec son article de 1928, « Le péril Ford » ; retour sur son orientation vers l’écologie dans les années 1970. Quant au premier, son parcours, de Vichy jusqu’à la fondation de la prospective (avec la revue Futuribles), mais aussi l’écologie (avec Arcadie, cité très positivement par Ellul)..

  • Intervenants :
    – Olivier Dard (Paris-IV-Sorbonne) [pour Jouvenel]
    – Nicolas STENGER (Unige) [pour Rougemont].
  • Bibliographie (indicative) :
    − Jouvenel (De), Bertrand, Arcadie, essais sur le mieux-vivre. Futuribles, 1968 [rééd. TEL Gallimard, 2002] − Rougement (De), Denis, L’Avenir est notre affaire, Stock, 1977. − Dard, Olivier, Bertrand de Jouvenel, Perrin, 2008. − Dard, Olivier, « Bertrand de Jouvenel et l’écologie », Écologie et Politique, 2012/1, n°44 (lien). − Stenger, Nicolas, « Denis de Rougemont et l’écologie : une crise spirituelle d’abord », Écologie et Politique, 2012/1, n°44 (lien). − Stenger, Nicolas, Denis de Rougemont. Les intellectuels et l’Europe au XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015.


2018
7. Notre contemporanéité : les mouvements de droite de décroissance et « d’écologie intégrale »

L’inspirateur Alain de Benoist, son évolution du « positivisme » à l’adhésion à la décroissance ; sa vision et son utilisation de la biologie darwinienne. La revue Limite et « l’écologie intégrale » ; la théorisation de leur opposition au transhumanisme.

  • Intervenant :
    – Olivier Dard (Paris-IV Sorbonne)
    – un invité, éventuellement parmi ces mouvements.
  • Bibliographie (indicative) :
    – Benoist (De), Alain, Vu de droite. Anthologie critique des idées contemporaines, Copernic, 1977.
    – Bes, Gaultier, Durano, Marianne, Rokvam, Axel, Nos limites pour une écologie intégrale, Le Centurion, 2014.
    – Revue Limite.






Le séminaire est ouvert à des auditeurs externes, étudiants ou non (pour les étudiants qui souhaiteraient une validation via ce séminaire : à voir préalablement avec leur directeur).




VENUE


Building Condorcet, University Paris Diderot, 4 rue Elsa Morante, 75013 - Paris*.Map
Calculate your itinerary with the public transport website RATP

Metro : lines 14 and RER C, stop : Bibliothèque François Mitterrand or line 6, stop : Quai de la gare. Bus : 62 and 89 (stop : Bibliothèque rue Mann), 325 (stop : Watt), 64 (stop : Tolbiac-Bibliothèque François Mitterrand)

Top of page