Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Séminaires des années précédentes > Séminaires 2015-2016 : archives > Pouvoirs de l’imagination. Approches historiques. 2015–2016

Pouvoirs de l’imagination. Approches historiques. 2015–2016

JPEG

Séminaire EHESS / CNRS organisé par Elizabeth Claire (chargée de recherche au CNRS), Béatrice Delaurenti (maître de conférences à l’EHESS), Roberto Poma (maître de conférences à l’Université Paris Est-Créteil), Koen Vermeir (chargé de recherche au CNRS).


La notion d’imagination est aujourd’hui considérée comme un objet d’étude à part entière, après avoir longtemps été discréditée par la recherche scientifique. Néanmoins, dans la littérature moderne et contemporaine, l’imagination est généralement présentée de manière négative, comme une faculté mentale susceptible de provoquer l’erreur, l’illusion ou le péché. Nous voudrions aller à l’encontre de cette conception en étudiant une tradition intellectuelle et pratique alternative et méconnue : depuis les XIIe-XIIIe siècles jusqu’au début du XIXe siècle, des penseurs et des praticiens appartenant à des diverses disciplines, s’exprimant depuis des positions institutionnelles variées, ont soutenu l’idée que l’imagination possède de grands pouvoirs.
Comme l’année précédente, le séminaire fonctionnera autour de ces textes à la manière d’un atelier, et s’attachera à mettre en œuvre un travail collectif de discussion, d’analyse et de confrontation des sources sur la longue durée.


PROGRAMME 2015-2016
Les vendredis, de 13:00 – 17:00, EHESS, salle 5, 105 bd Raspail, Paris 6e




22 janvier

  • 15:00–17:00 Roberto Poma (UPEC)
    L’effet placebo sous le prisme de la médecine magnétique (XVIe-XVIIe siècle).
  • 15:00–17:00 Nicole Edelman (Université Paris Ouest Nanterre)
    De la lune à l’encéphale : l’imagination des somnambules magnétiques, des voyant.e.s, des médiums et de ceux (et celles) qui provoquent ces états somnambuliques ou hypnotiques au XIXe siècle en France.


25 mars

  • 13:00–15:00 Christian Delorenzo (UPEC)
    De l’imagination à la fiction. Monstres, impostures et prodiges chez Ambroise Paré.
  • 15:00–17:00 Isabella Mattazzi (Université de Ferrare)
    La mécanique merveilleuse des passions chez Tiphaigne de la Roche.


10 juin

  • 13:00–15:00 Frédérique Aït-Touati (CRAL/CNRS-EHESS)
    Météores, machines, merveilles : l’imagination en scène au début du XVIIe siècle.
  • 15:00–17:00 Florence Dumora (Université Paris Diderot)
    Force de l’imagination : le cas du somnambule (XVIIe siècle).


24 juin

  • 13:00–15:00 Maaike van der Lugt (Université Paris Diderot)
    L’imagination de la mère (XIIe-XVe siècle).
  • 15:00–17:00 Roberto Poma (UPEC) et Koen Vermeir (CNRS)
    L’effet placebo au XVIIIe et au XIXe siècle.



Adresses électroniques de contact :
elizabeth.claire (at) ehess.fr ; beatrice.delaurenti (at) ehess.fr ; poma (at) u-pec.fr ; koen.vermeir (at) univ-paris-diderot.fr