Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Séminaires des années précédentes > Séminaires 2015-2016 : archives > Mathématiques "arabes" 2015–2016

Axe Histoire et philosophie des mathématiques

Mathématiques "arabes" 2015–2016

JPEG

Organisation : Pascal Crozet (SPHERE), en collaboration avec le CEPERC.

Ce séminaire mensuel aura pour vocation d’inviter des chercheurs à venir exposer leurs travaux en cours ou récemment publiés qui portent sur les "mathématiques arabes", entendues dans un sens large : seront étudiées non seulement les mathématiques elles-mêmes, mais encore les sciences "mathématisées" de l’époque, comme l’astronomie, l’optique ou la statique ; en outre, on ne se restreindra pas aux seules mathématiques écrites en arabe, mais on pourra aborder leurs prolongements écrits dans d’autres langues, comme le latin, l’hébreu ou le persan.

Les textes étudiés seront discutés lors de séances de trois heures. L’accent sera mis sur la lecture et le commentaire des sources.





PROGRAMME 2015-2016
Les séances ont lieu le vendredi, de 9h30 à 12h30, en salle Kandinsky (631B), bâtiment Condorcet,
Université Paris Diderot, 4 rue Elsa Morante, 75013 Paris– plan d’accès.



Les séminaires « Mathématiques arabes » et « Mathématiques à la Renaissance » de SPHERE se réunissent cette année pour proposer des séances communes sur l’histoire des mathématiques et de leurs applications, au Moyen Âge arabe et latin et à la Renaissance.
Vers : 22 octobre, 11 décembre, 17 mars 2016, 14 avril 2016, 12 mai, 17 juin


13 novembre
Hossein Masoumi-Hamedani (Science Department, Center for the Great Encyclopedia, Tehran, Iran)
Les mathématiques archimédiennes aux 16e siècle : Al-Yazdi et la mesure de la sphère.



11 décembre
Henrique Leitao (CIUHCT, Université de Lisbonne, Portugal)
Les commentaires de Francisco de Melo à l’Optique et la Catoptrique euclidiennes : interventions textuelles et contexte parisien de la tradition euclidienne latine au début du seizième siècle.



22 janvier 2016
Samuel Gessner (Université de Lisbonne, Portugal)
Le genre De fabrica et usu : notions géométriques et arithmétiques dans l’explication de l’astrolabe.



19 février
Abdelmalek Bouzari (ENS d’Alger)
La caractérisation de l’ellipse dans le Kitāb al-Istikmāl [Livre de l’accomplissement] d’al-Mu’taman Ibn Hūd (m. 1085) : un exemple de circulation.



18 mars
Guillaume Loizelet (SPHERE)
Remarques sur le traité d’astronomie d’al-Farghānī.



15 avril
Mohammed Abattouy (Université de Rabat, Maroc)
Le corpus de la science arabe des poids (ʿilm al-athqāl) : tradition textuelle et signification historique.



13 mai
Teresa Costa Clain (Université d’Aveiro, Portugal)
sur La Pratica d’arismetica de Ruy Mendes (1540).



17 juin
Odile Kouteynikoff (SPHERE)
L’Arithmetica integra de Michael Stifel (1544).
Nous examinerons en quoi le traité de Stifel, composé de trois livres consacrés respectivement à un large rappel des règles de l’arithmétique, aux nombres irrationnels à travers une relecture originale du livre X des Éléments d’Euclide, et à « L’Art parfait du calcul » ou algèbre, constitue ce qu’il choisit de nommer une « arithmétique entière ». Nous nous proposons de montrer comment l’arithmétique du premier livre est pensée comme un support pertinent pour l’algèbre dont traite le troisième livre. Nous verrons aussi que les règles des signes qui régissent les opérations sur les expressions irrationnelles, reconnues au deuxième livre, sont au fondement des règles opératoires relatives aux expressions algébriques établies au troisième livre.










* Bâtiment Condorcet, Université Paris Diderot
4 rue Elsa Morante, 75013 Paris. Metro : Ligne 14, RER C, arrêt : Bibliothèque François Mitterrand.
Plan d’accès