Partenaires

logo Sphere
CNRS
Logo Université Paris-Diderot Logo Université Paris1-Panthéon-Sorbonne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Séminaires en cours > Séminaire Doctoral Interdisciplinaire d’histoire et philosophie des Sciences (DISc )

Axe interdisciplinarité en histoire et philosophie des sciences

Séminaire Doctoral Interdisciplinaire d’histoire et philosophie des Sciences (DISc )

Coordination : Sarah Hijmans, Marie Lacomme, Arilès Rémaki, (ED 623–Université de Paris, SPHere)

Archives : 2018–2019, 2019–2020, 2020–2021


PROGRAMME 2021-2022

Les doctorant.e.s se réunissent un mercredi par mois, de 15h à 19h,
en salle Klein 371A, bâtiment Condorcet, Université de Paris, campus Diderot, 4, rue Elsa Morante, 75013 Paris (plan d’accès)
15/09/2021 6/10 3/11 8/12 (ac) 05/01/2022 02/02 2/03 6/04 4/05

15 septembre 2020
  • Sarah Hijmans : Lecture de texte, Analogie
    L’existence de l’élément aluminium fut prédit à partir d’une inférence analogique au début du XIXe siècle, une quinzaine d’années avant sa production sous forme de corps simple. A partir du cas de l’aluminium, la première partie de cette séance explorera le lien entre classification et analogie. La deuxième partie consistera en une discussion du texte "‘Simple’ analogy and the role of relevance
    assumptions : Implications of archaeological practice" écrit par Alison Wylie (1988).


6 octobre

  • Liqiong Yang : La notion de l’environment dans le Classique Interne de L’Empereur Jaune et le Corpus Hippocratique
    Tous deux croyaient que la santé humaine est étroitement liée à l’environnement même si ni l’un ni l’autre n’a mentionné le mot « environnement », par exemple, le Corpus Hippocratique compare l’environnement, le climat, l’eau, le sol et les épidémies dans différentes régions sur la base d’observations réelles, le Classique Interne de L’Empereur Jaune presente l’environment de cinq directions sur la base du modèle mathématique les cinq mouvements et six climats.


3 novembre

: : Visualiser pour l’Histoire

  • Edgar Lejeune : Restitution d’une lecture du livre Cartographies of Time : A History of the Timeline, Anthony Grafton, Daniel Rosenberg, 2010
    Je propose de prendre un temps du séminaire pour vous présenter le livre Cartographies of Time, qui prend pour objet d’étude les timelines, terme que je traduirai dans ce contexte par celui de frise chronologique, puisque les auteurs le définissent comme suit : “regular, measured, visual chronologies”. Après une brève présentation du travail des auteurs et du propos général du livre, j’exposerai quelques-unes des nombreuses formes de visualisations de la chronologie qui y sont analysées par Grafton et Rosenberg (liste, tableau, schéma, dessins, monuments).
  • Justin Gabriel : Intérêts des pratiques de visualisation numérique pour le travail de l’Histoire
    La complexité intrinsèque de l’archive et d’une diversité d’acteurs est un aspect délicat du travail de l’historien. Non seulement, il s’agirait pour l’historien exigeant de transmettre cette complexité qu’il perçoit à son lecteur, mais avant cela, même, de la maintenir présente tout au long de son travail de recherche où elle peut parfois se perdre dans la rédaction successive de notes de synthèses ou être éradiquée par les exigences littéraires du genre du récit auquel la rédaction finale le confrontera fatalement. Je voudrais présenter ici comment la production de représentations visuelles peut être une aide importante pour l’historien soucieux de maintenir vivace cette complexité au long de son travail et dans ses productions. L’image, ainsi conçue, n’est pas simplificatrice, je maintiens que, bien utilisée, elle est une synthèse, parce que synoptique, qui peut maintenir dans ses détails et sa structure un important degré de détail. L’image produite dans cette perspective n’est pas conçue pour transmettre une idée précise (ce pourquoi elle n’est pas simplificatrice) mais attend d’être interrogée : sa lecture est une coupe qui extrait depuis une question précise une portion de la complexité qu’elle recèle.
    Sur la base de deux exemples tirés de ma pratique, j’illustrerai très concrètement quelques pratiques de visualisations et leurs vertus en m’appuyant, notamment, sur la profondeur de l’image vectorielle et la génération systématique de cartes à partir d’une base de données structurée.


8 décembre (ac)


5 janvier 2022


2 février


3 mars

  • Flora Vachon : Preuves


6 avril

  • Séance des étudiants du master HPS


4 mai

  • Helmy Chekir : Rôle de l’histoire dans la diffusion et l’enseignement des sciences et savoirs


1er juin

  • Journée d’étude doctorale







INFORMATIONS PRATIQUES

* Bâtiment Condorcet, Université de Paris, campus Diderot, 4, rue Elsa Morante, 75013 - Paris ;
plan d’accès.
Calculer votre itinéraire avec le site de la RATP

Metro : lignes 14 and RER C, arrêt : Bibliothèque François Mitterrand ou ligne 6, arrêt : Quai de la gare. Bus : 62 and 89 (arrêt : Bibliothèque rue Mann), 325 (arrêt : Watt), 64 (arrêt : Tolbiac-Bibliothèque François Mitterrand)

Vers le haut de la page